statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06 septembre 2008

Filles du calvaire

Le Grand Orient de France (GODF) accepte le même jour  les candidatures spontanées par Internet, et refuse en même temps l’initiation de femmes par les loges qui lui sont affiliées. A l’autre bout de la chaîne, le pape continue à dénoncer les droits à l’avortement, à la contraception et multiplie ses appels criminels à ne pas utiliser le préservatif. Ce qui prouve que concernant le droit des femmes, ni les uns ni les autres ne sont pas prêts à lâcher comme cela.

            J’ai revu mon amie Yvette Roudy, ancienne ministre des Droits de la femme,  à La Rochelle à la réunion annuelle de l’Assemblée des Femmes ; d’un papotage à l’autre (si, si !), voici ce qu’elle m’a raconté : au moment du remboursement de l’IVG par la Sécurité sociale  « il y a eu une mobilisation très forte du côté religieux. Tous les couvents ont été mis à contribution  pour écrire des lettres, diffuser des dépliants. Tout l’appareil a été mobilisé contre cette loi. J’ai résisté en disant que c’était une mesure de justice sociale dès l’instant où l’avortement était accepté pour celles qui pouvaient payer. Mauroy et Jospin, alors à la tête du PS était d’accord avec moi. Et ils l’ont dit haut et fort. Il y a eu aussi une manifestation de féministes pour me soutenir ».

            Un regroupement d'associations, syndicats et organisations politiques appellent à manifester à Paris dans la soirée du vendredi 12 septembre pour dénoncer, à l'occasion de sa venue en France, les positions prises par le pape.

            25 ans après ; le rendez-vous est au Métro « Filles du calvaire ».

10:27 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.