statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 août 2008

Sur le Quai

Je n’ai signé pour l’instant qu’un seul texte préparatoire au Congrès du PS, la contribution des « Egales » qui traite, sans prédéterminer d’engagement derrière telle ou telle personnalité, d’un thème particulier, ici, vous l’aurez compris, la place des femmes dans la société et dans le parti. Vous connaissez mon sentiment. Tant qu’elles resteront minoritaires au Parlement, là où en démocratie se prennent les décisions qui transforment la vie des gens, les lois édictées pour lever les inégalités ne seront pas appliquées. Pas même la loi sur la parité politique dont la finalité était de remédier à ce déficit de représentation.

Bref, tout cela, vous le savez.

Et sur les Quais de La Rochelle, hier, on s’interrogeait. Comment une personnalité héraultaise exclue du PS pouvait-elle figurer à la fois sur deux listes : celles des signataires de la contribution des  « Egales » et celle des sénatoriales qui s’oppose dans l’Hérault à la seule liste socialiste de Robert Navarro ?

En France, l’UMP compte sur les sièges nouvellement crées pour limiter ses pertes au Sénat et Raymond Couderc dans l’Hérault, élu sénateur lors d’une partielle en 2007, mise sur le passage au scrutin proportionnel pour décrocher deux sièges.

 Cela se disait encore sur les Quais.  François  était aussi… sur le Quai.

 

 

 

 

 

 

 

09:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Vous parlez sans doute de Christine Lazerges ? Il faut rappeler que pour l'instant, elle n'est toujours pas exclue puisque la liste dissidente ne sera déposée qu'en septembre. Elle était donc en droit de signer cette contribution comme vous-même et Monique Pétard.

Écrit par : Olivier34 | 01 septembre 2008

La décision du Secrétariat national du PS - qui a été notifiée en juillet par lettre aux intéressé(e)s - est l'exclusion immédiate de tout adhérent du parti qui se porte candidat contre les candidats investis - en l'occurence, ici la liste Navarro pour les sénatoriales du 21 septembre - par la Convention nationale. Sauf à renoncer à leur projet de dissidence. Ce qu'à ce jour encore, aucun des dissidents dans l'Hérault n'a fait.
Dont acte.
Si l'exclusion formulée par la direction nationale n'a pas été rendue publique, elle demeure néanmoins applicable et appliquée.
Celà aussi se disait clairement ... sur les Quais.

Écrit par : genevieve tapie | 01 septembre 2008

Excusez-nous : impossible de trouver votre mail . Si vous pouvez venir lire un témoignage sur notre blog , et si possible diffuser, réagir, bref nous aider, merci !

Écrit par : Les RG | 01 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.