statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28 juillet 2008

Les Assemblées de chasseurs

Il ne faut pas se cacher la face. Au moment des investitures dans les partis, « il faut les entendre renâcler quand il s’agit de féminiser les listes », raconte le magazine Marianne (du 26 juillet au 1er août).

            Geneviève Couraud, Déléguée nationale à la parité du PS, -elle siège auprès du responsable Bruno Leroux, plutôt bien disposé, à la Commission électorale -,  témoigne : « Ils ont toujours un candidat légitime et naturel, eux même en général. Et quand on lance un nom de femme, ils poussent des cris : « Ah, non, pas elle ! Elle est folle ! ». Les femmes sont toutes « folles » ou « pas gentilles ». Est-ce qu’on demande aux hommes d’être gentils ? ». En politique, s’entend.

            Et François Hollande, tenez. Quand au début du mois de juillet, le Bureau national du PS discute pour savoir, si oui ou non, il faut rajouter dans sa Déclaration de principes, si oui ou non le Parti est « féministe » - 14 Fédérations se sont prononcées contre, sur plus de 100 quand même-, il s’exclame : « Pourquoi dirait-on qu’on est féministe, puisque ce n’est pas vrai ? ».

            Il n’empêche, ils l’ont mis. Mais, pour sûr, aurions nous du rajouter un Code de bonne conduite, avec inscrit  à l’article 1 : « Le PS n’est pas une assemblée de chasseurs ». De gibier, s’entend !

09:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

je suis fan ! Merci Gene' !
Je l'ai entendu tellement souvent, et pas qu'en politique, ce "elle est folle" pour parler de quelqu'une ou quelqu'une dautre !

Écrit par : Ju | 21 août 2008

Les commentaires sont fermés.