statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10 juin 2008

Pretties women

A propos de la primaire démocrate aux Etats-Unis, une étudiante, Sarah Odell raconte dans le Washington Post, comment elle s’était sentie devenir féministe, presque à son insu, lorsqu’elle a entendu nombre de réflexions sexistes sur Hillary Clinton. Jusque là, la candidature d’une femme à la présidence « lui faisait lever les épaules ».

            La question, c’est qu’elle n’est pas seule. Dans la course à l’investiture, Mme Clinton a emporté le vote féminin de 9 points et l’image de Barack Obama  auprès des femmes s’est progressivement dégradée  : 43 % ont aujourd’hui de lui une opinion favorable contre 56 % en février.

            Hillary Clinton a déclaré aux  femmes : « nous n’avons pas réussi à briser  le plafond de verre », (cette barrière invisible mais infranchissable pour les femmes quand il s’agit d’accéder au grade supérieur), et John McCain leur a envoyé une émissaire pour compatir  « sur le traitement différent » que la candidate à l’investiture suprême a subi du fait de son sexe. Rien de nouveau, je pourrais en parler.

            Mais aujourd’hui, aux Etats-Unis, 54 % des électeurs sont des femmes. Et Mr McCain vient de nous montrer qu’il était déjà sur le coup.

            Il reste à Mr Obama, s’il veut conquérir les voix des américaines, de placer un bouquet de roses rouges entre ses dents, et comme le héros de Pretty Woman, de consentir dans la dernière scène du film, « d’aller un peu se traîner à leurs pieds ».

           

 

 

12:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.