statistiques
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31 décembre 2005

Bâtonnier n’a pas de féminin

medium_vandroy.jpgCatherine Vandroy, avocate à Béziers, élue à la tête de son Barreau le 9 décembre refuse la féminisation de son titre « la bâtonnière, c’était- avant la féminisation du terme- réservé à l’épouse du bâtonnier » (Midi-Libre- Béziers- 27 décembre 2005).

Je lui conseille vivement de lire le roman écrit par son confrère le Bâtonnier romancier nîmois Jean-Pierre Cabanes qui n’avait pas hésité, bien avant la féminisation à utiliser comme titre, « La Bâtonnière de Nîmes » ; l’héroïne n’avait rien « d’une femelle de Bâtonnier » !

Pour le reste, on ne peut que regretter que Madame Vandroy, par son choix, contribue à l’invisibilité des femmes au plus haut niveau des postes de décisions. Parce que – malgré un taux de féminisation très élevé dans les Barreaux – les Bâtonnières ne sont pas légion, en tous cas, dans notre région. Et quand elles accèdent à la fonction, comme le fait remarquer avec justesse mais non sans quelque malice, le Bâtonnier Bernard Delran, c’est dans des « petits » Barreaux ( Béziers, Alès, Carpentras…).

18:10 Publié dans femmes et politiques | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Femme

Cher "Monsieur" Geneviève Tapié

medium_pub.jpgLa SNCF faisant non seulement de la publicité pour la prostitution, -je m’explique, pour vendre un voyage Paris - Amsterdam par le train Thalys, un encart dans Libération du 22 décembre 2005 représente la photo d'une rue pavée, de nuit, mal éclairée par une lumière rouge, avec un renne dans une vitrine, exhibant ses cuisses, tandis qu'un homme ventru déguisé en père Noël s'apprête à entrer, les yeux cachés par des lunettes noires – ; bref, la SNCF est aussi franchement sexiste. Et répond à ma protestation en ligne par un "Cher Monsieur Geneviève Tapié ". Réponse de Thalys (Voir ci dessous).

Juré, sans excuses de sa part, je ne reprends plus le Thalys, le train du proxénétisme entre Paris Bruxelles et Amsterdam.

Et si vous faisiez de même ?


La réponse de Thalys:
"Cher Monsieur Geneviève Tapié,

Vous avez adressé au service clientèle de Thalys une Suggestion relative à "Cybelys".

Vous avez envoyé le message suivant :

Membre de Cybelys,(sorte de Club VIP d'habitués du Thalys), empruntant régulièrement le Thalys, je suis scandalisée par l'utilisation de la banalisation de la prostitution que vous faites dans votre publicité.Si vous ne cessez pas et si vous ne faites pas d'excuses aux féminites, d'une part, je cesserai de voyager par Thalys et j'appelerai publiquement les 700 membres de mon association à faire de même.
Geneviève Tapié
Présidente de l'Assemblée des femmes
Experte européenne,
Chevalier de la Légion d'Honneur
Merci de nous avoir contactés.

Le service clientèle répond à vos messages du lundi au vendredi de 08h30 à 17h hors jours fériés."

17:10 Publié dans femmes et politiques | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : Femme

21 décembre 2005

Algérie : effets de la colonisation.

 

L’avocat Jacques Martin, ancien Bâtonnier de Montpellier et président d’une Association de rapatriés d’Algérie m’a raconté une belle histoire. Sa mère, institutrice reçoit un jour dans sa classe ern Algérie la visite du Cadi (un notable, sorte de juge de paix musulman en Algérie) ;  sa fille, appelons la Amina, ne viendra plus en classe : elle va sur ses 14 ans, il faut la marier.

 C’est la règle, la tradition et l 'unique dessein des filles du pays. L’enseignante tempête, discute, Amina est sa meilleure élève, elle a de l’avenir, il faut lui permettre de poursuivre des études. Le Cadi refuse avec respect, Madame, en Algérie,  l’avenir d’une fille c’est le mari qu'on lui choisi.

Or, justement, l’institutrice est l’épouse du maire. Elle lui en parle, il convainc le père– l’histoire ne dit pas comment -  qui se range à l’avis de Mme Martin;   aujourd’hui Amina est sénatrice au Parlement de la République Populaire d’Algérie.

Ces faits interpellent non pas les effets de la colonisation, mais l’engagement d’enseignants français pour l’avenir des enfants qui leur étaient confiés. Quand ils leur étaient confiés, car je ne puis m’empêcher de penser aux 70% de fillettes algériennes qui n’étaient pas scolarisées en 1962.

09:20 Publié dans femmes et politiques | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Femme

06 décembre 2005

Talents de femmes

 

medium_fromont.jpgJe me réjouis de l’élection de Michel Fromont à la présidence de la Chambre régionale de Commerce et d’Industrie. Pour deux raisons :

- D’abord parce que son prédécesseur avait été le seul à voter contre le Rapport du Conseil Economique et social « Femmes dans les lieux de décision » présenté par Michèle Cotta (Editions du Journal Officiel - 2000)

- Ensuite par son idée de créer un Observatoire de l’Economie en Languedoc-Roussillon n’est pas inintéressante pourvu qu’il n’oublie pas que la région la plus pauvre de France ne peut se passer des « talents » des femmes. Il faut, en partageant le pouvoir avec elles, en faire un moteur du développement régional.

Un sujet tout trouvé pour ce nouvel Observatoire de l’économie: Les femmes ont des idées.

16:40 Publié dans femmes et politiques | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Femme

05 décembre 2005

Femmes de l'Euromediterranée

A Barcelone, les 24 et 25 novembre, la Conférence des femmes Euromediterranée préparatoire au Sommet des 35 chefs d’Etat « Barcelone + 10 » (10eme anniversaire du processus de Barcelone : coopération Union européenne/Pays Tiers de la Méditerranée) a réuni les représentants des gouvernements et les experts de l’espace Euromediterranéen.

Si la France brillait par son absence de délégation officielle (J’y étais, en ce qui me concerne en tant qu' experte invitée de la Généralité de Catalogne), l’Algérie, par contre était fortement représentée.

Dans ce pays, où la société est dominée par des hommes soucieux de garder leurs privilèges, le Code de la famille (1984, rénové 2005), est le carcan moyenâgeux qui muselle leur liberté.

Ainsi, si la femme semble socialement émancipée, l’avion pour le voyage officiel d’une femme ministre en instance de divorce, devra attendre pour décoller à l’aéroport Hourai Boumédiene d’Alger, l’autorisation maritale de se rendre à l’étranger.

Au final, la Conférence des femmes Euromed a réclamé aux chefs d’Etat « la création d’un organisme commun pour dénoncer "la régression des droits ou l’absence d’application des droits humains dans les politiques de genre ".

16:30 Publié dans femmes et politiques | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Femme